Séjour en France 15- 22 mars 2012

, par  Serge Boulanger

JPEG

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

ORADOUR SUR GLANE

Centre de la mémoire village martyr.

Nous avons commencé par la visite du musée où la guide nous a remis dans le contexte de l’époque avant le massacre. De l’élection du dictateur Hitler au 10 juin 1944 où 644 personnes ont été massacrées. Il y a eu seulement une vingtaine de rescapés et 6 survivants. Les hommes ont été fusillés dans une grange et les femmes et enfants ont été enfermés dans une église puis asphyxiés par des bombes fumigènes.
Puis, nous avons terminé sur la visite des ruines de ce village martyr. Il y avait des ruines de magasins tel que le coiffeur, le garagiste, le café, le cordonnier… Tous est en ruine ainsi que l’église qui a encore les marques des impacts de balles.
Nous sommes allés dans le cimetière où se trouvent des ossements et un memoriam avec les noms et faits personnels des victimes.

Mallaury Chaume, Mélanie Véniel et Laura Thomas

EVAUX Laboratoires

Visite de l’entreprise à Evaux-les-Bains

Mercredi 21 mars après-midi, nous sommes allés visiter l’entreprise Evaux-Laboratoires à Evaux-les-Bains, une des principales villes thermales de France.

Pourquoi Evaux-les-Bains est-elle une ville thermale ?
D’après une légende, la reine des fées qui se trouvait aux Pierres Jaumâtres fut très en colère car les gens ne revenaient plus voir la source présente aux Pierres Jaumâtres. Pour se venger, elle lança un marteau et dit : « Là où le marteau tombera, la source jaillira ». C’est à Evaux-les-Bains qu’il tomba.
Ainsi, depuis plus de 2000 ans, l’eau d’Evaux est connue.

On compte deux sources à Evaux-les-Bains. Il y a une quinzaine d’années, des personnes se sont rendues compte que l’eau des thermes avait des capacités bénéfiques pour le corps. Il y a 11 ans, le laboratoire EVOLIFE s’est installé pour étudier et exploiter les caractéristiques de l’eau. Ils se sont aperçus que cette eau ne contenait pas de nitrite ni de nitrate. Cela est dû à sa circulation sous la terre pendant 54 ans sans rencontrer la pollution. Cette eau comprend un taux élevé de lithium qui est un oligo-élément particulièrement adapté en dermatologie.
Depuis 2011, le laboratoire crée des traitements pour la peau et s’est spécialisé plus récemment dans des produits adaptés à la chimiothérapie. Ces produits sont vendus en France et dans le monde.
L’entreprise a investi depuis sa création des sommes importantes dans la recherche-développement pour mettre sur le marché des produits innovants et espère en tirer des bénéfices à long terme.

Au début, l’entreprise possédait 5 salariés contre 25 maintenant dont 6 à Evaux-les-Bains. Les autres vont à la rencontre des pharmaciens, des hôpitaux pour vendre les produits créés.

Thomas Laura et Véniel Mélanie, classe de seconde

Lundi 19 mars 2012 Visite de l’arc de triomphe.

Nous sommes entrés dans l’un des quatre pieds de l’Arc de Triomphe. L’escalier en colimaçon comportait environ 300 marches. Mais cette montée assez essoufflante, fatigante n’aura pas été inutile. Sur le toit de l’arc de triomphe, une magnifique vue s’étendait à nos yeux.
On voyait tout Paris : la Tour Eiffel, les Champs Elysées... et les 12 avenues partant de la place de l’Etoile. Ces 12 avenues centrées autour de l’Arc de Triomphe sont toutes séparées par un bâtiment semblable au niveau de l’architecture, avec un jardin triangulaire à l’avant.
Nous avons pris une photo de groupe avec la tour Eiffel en arrière-plan, c’est la première photo que l’on voit sur la page internet du site du lycée.
Ensuite, nous étions libres de nos mouvements. Certains se sont attardés dans la boutique souvenir, située dans un étage de l’Arc de Triomphe tandis que d’autres ont regardé l’exposition affichée dans l’étage en-dessous. Enfin, nous sommes descendus pour admirer l’Arc de Triomphe d’en dessous. On a pu voir les batailles de Napoléon Bonaparte sur les murs ainsi que les noms de certains soldats importants de l’époque napoléonienne, les sculptures embellissant le bâtiment et au centre un grand drapeau de la France qui flottait au vent.

Marie Noëlle Schuster, seconde 6

Lundi 19 mars, visite du Musée du Louvre
Nous sommes allés au Louvre dans l’après midi. Nous avions la liberté de pouvoir faire la visite comme nous le voulions, nous sommes donc partis en petits groupes à la découverte du fabuleux patrimoine qui se trouve dans cette sublime bâtisse. En effet le Louvre en lui même est une oeuvre d’art avec des plafonds magnifiquement peints et dorés et de magnifiques gravures sur bois qui ornent la plupart des pièces. Notre temps fut malheureusement limité à 3 heures environ, nous n’avions pas le temps de tout voir mais nous en avons quand même bien profité. Les immenses couloirs n’en finissaient pas de nous éblouir par leurs statues grecques, par leurs magnifiques gravures égyptiennes et par leur tableaux des grands peintres de toutes les époques connues mondialement. En bref ce musée nous ouvre les portes sur notre magnifique patrimoine culturel.

Kelly Juillet, 1ère L

Jeudi 22 mars, viste des Loups de chabrières

S’il y a bien une chose qui vaille la peine d’être vue à Guéret, c’est le parc aux loups qui se trouve dans la forêt de Chabrières. Nous avons eu de la chance car ce jour là les loups n’ont pas été farouches. Dans le parc des loups d’Europe, ils étaient tous allongés profitant des premiers rayons du soleil du printemps. Notre guide tout au long de la visite nous donnait de précieuses informations sur le comportement de ces sublimes prédateurs. Nous avons également vu des loups du Canada et des loups de Sibérie répartis dans différents parcs. A la fin de notre visite nous sommes allés voir la petite exposition consacrée aux loups. Celle ci insiste bien sur le fait que le loup, tout au long de son histoire, fut persécuté par les Hommes. Pendant longtemps, les hommes n’ont pas pris le temps de comprendre ces animaux et les ont diabolisé ce qui oblige aujourd’hui, en France, à devoir les observer la plupart du temps dans les parcs plutôt que dans leur milieu naturel.

Kelly Juillet, 1ère L

  • Bourg d’Hem

    Pierre Bourdan, une des voix de la France Libre à Londres

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves