Philosopher pour quoi faire ?

, par  L’équipe des profs de philo

C’est le propre de l’homme que de devoir apprendre à être homme, l’activité philosophique est l’aboutissement de cet apprentissage. Elle n’est pas une spécialité, elle est le chemin qui mène à soi-même en tant qu’habitant d’un monde humain.
En associant, dans l’unité d’une personnalité naissante, les éléments d’une culture acquise et les exigences d’une pensée élargie à l’universel, le questionnement philosophique est le préalable indispensable à l’exercice d’une citoyenneté libre et généreuse.

Puisque l’idée d’enrichissement personnel est sérieusement galvaudée de nos jours, il faut préciser ce que cette expression recèle, quant à son sens et ses enjeux, lorsqu’elle s’applique à l’enseignement philosophique :
- Accueillie avec bienveillance, la philosophie enrichira la personnalité de cette part de commune raison qui lie les hommes entre eux au sein de l’espace public.
- Pratiqué avec patience, l’exercice philosophique dotera la personnalité des moyens d’affirmer sa singularité, celle-ci se tenant moins dans le dédale des impressions intimes que dans la manière dont on les pense et dont on les conceptualise.
- Transposée dans toutes les occurrences de la vie, l’attitude philosophique permettra à chacun "d’augmenter" sa personnalité de toutes les expériences nouvelles, pour peu qu’à leur sujet soit inlassablement posée la question du sens.

On objectera cependant que l’enrichissement personnel ne nourrit pas son homme et que la disposition philosophique n’est guère monnayable sur le marché du travail. Que l’on ne s’y trompe pas : le supplément d’âme qui, dans tous les secteurs de métiers, différencie les meilleurs dossiers des autres - à égalité des compétences requises - c’est cette amplitude du regard et cette bouffée d’esprit que l’enseignement philosophique n’aura pas manqué d’ajouter aux strictes compétences scolaires et techniques pour permettre à celui qui les possède de les mettre au service d’une vision du monde. Tout recruteur, s’il est honnête homme, s’avisant qu’une teinture de philosophie tempère l’effet sclérosant des certitudes définitives, la jugera bénéfique à la profession embrassée.

  • Bourg d’Hem

    Pierre Bourdan, une des voix de la France Libre à Londres

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves